Articles les plus consultés

vendredi 20 janvier 2017

Louxor, seconde visite de la mosquée Abou Haggag





Bonjour,

En ce mois de janvier 2017, j'avais décidé de revoir MON Louxor !
J'ai donc joué les touristes et j'ai adoré !
Ma première visite fut celle de la mosquée Abou Haggag
qui se situe derrière le temple de Louxor.




Cette mosquée a été construite en 1244 (an 632 de l'hégire) par le saint local 
Abou el Haggag - ou par son fils selon les sources - sur la cour de Ramsès II. 
Cet emplacement était préalablement occupé par une église chrétienne. 
La mosquée a pris place au "niveau médiéval" qui se situe à 7 m au dessus
 du niveau de l'époque pharaonique.
 Au fil des siècles, le sol du temple avait été recouvert de sebak et de sable ;
 c'est ainsi que s'explique la présence très curieuse d'une porte située très en hauteur
 que l'on remarque lors de la visite le temple ...
 Après déblaiement du temple par Gaston Maspero, cette entrée ouvrant sur le temple 
a dû être condamnée.


Nous entrâmes par l'entrée principale où devant nous se trouvait
le tombeau d'Abou Haggag qui fut un bienfaiteur de Louxor.




Notre "guide" l'imam Abdahla.
Vous remarquerez qu'à l'intérieur de cette mosquée se trouve une partie du temple
pharaonique de Louxor ! 


Puis nous sortîmes où sur la gauche se trouve le nilomêtre.




Nous pûmes admirer le joli minaret.



Et voir le temple de cet endroit !



Dans une des salles se célébrait un mariage où nous fûmes accueillies avec joie.








Puis notre visite continua et nous pûmes admirer les superbes fenêtres
donnant SUR le temple.











Juste pour que vous puissiez vous rendre compte
voici cette mosquée vue du temple.




Cette mosquée n'est pas souvent visitée par les touristes de passage
 alors qu'elle est très importante pour les habitants de Louxor.
Chaque année, 3 semaines avant le Ramadan, un mouled - mawlid- très renommé 
réunit une foule immense qui vient honorer le saint local.

J'espère vous avoir donné envie de voir un des joyaux de Louxor

Merci de vos passages et lectures

A tout soudain,