Articles les plus consultés

vendredi 20 mai 2016

Egypte, cuisine, Karkadé made in soleil51





Bonjour,

Aujourd’hui j’aimerai vous parler d’une boisson traditionnelle en Egypte :

 le Karkadé

Je voudrais simplement vous donner
 MA recette
 et vous faire également découvrir les vertus de ce breuvage offert 
 aux visiteurs de passage lors de leur arrivée dans un hôtel ou sur un bateau.

Le Karkadé est également appelé
Bissap au Sénégal ou Thé d’Erythrée.

C’est un arbrisseau aux feuilles découpées et luisantes.
Les fleurs sont jaunes tachées de rouge sombre.
 Originaire d’Amérique centrale,
on trouve maintenant l’hibiscus au Sénégal,en Egypte et au Soudan.

L’hibiscus sabdarrifa
 nous offre son calice rouge sombre qui permet de préparer le Karkadé,
 boisson acidulée très agréable chaude ou le plus souvent glacée.

Ce breuvage rafraîchissant est très prisé en Egypte.
 C’est un diurétique, un digestif, et un draineur du foie.

Il est très riche en vitamine C.

Il est à noter que cet hibiscus n’est pas l’hibiscus originaire de Chinequi
a été acclimaté chez nous comme plante d’intérieur pour ses belles fleurs
aux couleurs vives ou blanc rosé.

 Les calices ou fleurs, acidulés et parfumés sont utilisés entiers comme condiment
 dans les viandes en sauce ou pour confectionner des boissons,
de la pâtisserie ou des confiseries.

Maintenant que vous connaissez cette plante,
je vais vous dire comment je l’utilise au pays des pharaons.

*Je prends un grand pichet où je dépose
une assez grande quantité de fleurs d’hibiscus.

*Je jette dessus de l’eau bouillante
au préalablement très sucrée.

*Je mélange tout cela et
 je laisse reposer en général toute la nuit.

*Le matin, je passe cette mixture afin
de ne garder que le jus ayant macéré toute la nuit.

*J’obtiens ainsi une sorte de sirop
que je peux garder de nombreux jours au réfrigérateur.

  Ainsi, lorsque quelqu'un veut boire un karkadé bien frais,
 il me suffit d'en verser un peu dans un verre et
de l'allonger avec de l'eau glacée.

Je peux ainsi le servir comme la personne le désire,
 très léger ou alors très concentré.

Il est aussi possible d'y rajouter un peu de sucre vanillé et
un tour de moulin de muscade.

Certaines personnes aiment ce breuvage si désaltérant plus ou moins fort
ainsi que plus ou moins sucré: 
cette façon de procéder me permet de satisfaire tout le monde  ! ! !

Pour la petite histoire,

Je dois avouer avoir déjà préparé un sirop de karkadé très concentré
et l'avoir utilisé dans
la confection de kyr à la place du cassis que, bien sur,
nous ne trouvons pas ici ! ! 
le goût est différent mais très correct ! ! ! !

A tous les amateurs, je souhaite bonne dégustation et
je vous dis à très bientôt pour de nouvelles "aventures" ! !