Articles les plus consultés

mardi 1 novembre 2016

Champagne Mercier




Bonjour,

Aujourd’hui, mon propos vous fera découvrir, 
s’il en est besoin, le vignoble champenois et notamment,
 la maison Mercier dont mon père fut, à ma naissance ; il y a donc bien longtemps,
 l’un des directeurs.

Je ne vais pas vous décrire en long et en large cette célèbre marque de champagne 
que vous pouvez consulter sur le site : champagnemercier.fr,
 mais je voudrais surtout axer cet avis sur un point bien précis 
de l’histoire de la maison Mercier.

J'avais chez moi, en France, une lanterne en fer forgé que j’ai toujours connue
 et que mes parents ont toujours gardé malgré leurs nombreux séjours à l’étranger
 (Algérie, Allemagne ou France).
J’ai toujours entendu dire que cette lanterne avait fait l’exposition universelle de 1900
 sur le char Mercier et aussi me suis-je documentée sur ce point précis
 et je voudrais vous faire partager ce point d’histoire champenoise 
qui me touche de très près.

Dès le moyen age, Don Pérignon inventa ce qu’il est convenu 
d’appeler la méthode champenoise et ce n’est qu’au 17em siècle 
que le nom de Champagne fut donné à ce délicieux breuvage.
En 1858, Eugène Mercier fonda sa propre maison et
 désira faire connaître sa production en misant sur un événement mondial
 qui devait avoir lieu à Paris : l’exposition universelle de 1889.

Pour ce faire, il eut l’idée géniale de construire un immense foudre
 qui pouvait contenir 200 000 bouteilles de brut.
Sa construction dura 11 années et nécessita l’emploi de 150 chênes.
Ce gigantesque fût qui pesait 20 tonnes devait être emmené d’Epernay à Paris.
Il lui fallut construire aussi quatre grandes roues pour le supporter
 et le faire tirer par 12 paires de bœufs.



Ce périple dura 8 jours au cours desquels il traversa des villes et villages en liesse 
à la vue de cet immense foudre, symbole de la pugnacité d’un seul homme Eugène Mercier.
L’histoire veut que des ponts soient renforcés afin de permettre le passage
 d’un tel convoi et que des maisons durent être abattues ……..
Eugène Mercier arriva à Paris et remporta le deuxième prix de l’exposition.

Et , me direz vous,quel rapport avec ma fameuse lanterne ?
Celle que je possède aurait donc servie à éclairer ce foudre et 
devait être fixée sur un des 24 bœufs qui le tirait.

Quelle fierté de détenir un morceau de cette belle page d’histoire !!!

Ce foudre est toujours visible à Epernay au centre du salon d’accueil 
des caves de la maison Mercier et est devenu une des curiosités de la visite ;



Pour votre information : il me fut impossible d'emmener
 cette lanterne avec moi, et je compte la céder à la maison Mercier 
mais j'ai gardé une bouteille de champagne en cristal 
qui avait été faite spécialement pour le tsar Nicolas II.

Photo de cette bouteille qui me sert .....de vase ! ! 




Merci de vos lectures et à très bientôt.






2 commentaires:

  1. Je comprend mieux ton commentaire . Ha ha ha , mais tu n' as plus de blog à l' heure actuelle ? mon cricri t' as cherché partout .
    Gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, c'est mon blog: http://mesnouveauxparfumsdegypte.blogspot.com.eg/ je suis moins présente mais de temps en temps j'écris ! ! Gros bisous à vous deux

      Supprimer