Articles les plus consultés

mercredi 24 juin 2015

Turquie, Sainte Sophie



Bonjour,

Aujourd'hui, je voulais vous présenter un endroit
qui m'a profondément marqué lors de mon dernier séjour à Istanbul.
la basilique, mosquée, musée Sainte Sophie.



Tout d'abord, un peu d'histoire.
La première basilique consacrée à la « Sagesse Divine »
 (Ἁγία Σοφία / Hagía Sophía)
 a été voulue par l'empereur Constantin en 330, 
après sa conversion au christianisme. 

Elle fut probablement érigée sur les ruines d'un ancien temple d'Apollon,
 sur une colline surplombant la mer de Marmara. 

 Elle subit de nombreuses destructions et c'est en 532 que l'empereur Justinien
 décida de la reconstruire beaucoup plus grande qu'elle n'était avant.
  La construction ne prit que 5 années et 10 mois.
  
  De nombreux tremblements de terre la fissurèrent et l'empereur Justinien
  donna à l'église sa forme définitive au milieu du vie siècle.
  
 En 1453, immédiatement après la chute de Constantinople par les Ottomans, 
 la basilique fut convertie en mosquée, 
 conservant le même nom, Ayasofya, comme symbole de la conquête. 

  En 1934, Atatürk désaffecte le lieu du culte pour « l'offrir à l'humanité »,
 : Sainte-Sophie devient un musée.

 Sainte-Sophie est l'un des plus grands exemples de l'architecture byzantine.
 Sa décoration intérieure, ses mosaïques, ses colonnes de porphyre
 et sa couverture en coupole sont d'une immense valeur artistique. 

  La nef principale est couverte d'un dôme central d'un diamètre maximal de 31,25 m,
  et d'une hauteur maximale de 55,60 m au-dessus du sol. 










  loge du sultan construite en 1849



Le dôme présente une superbe calligraphie qui, pour l'instant
reste ainsi bien qu'il semble établi
que la représentation de Saints existe dessous.
Cruel dilemme;




  De nombreux éléments d'architecture ou décoratifs comme certains panneaux de marbre,
  colonnes ou chapiteaux sont des réemplois provenant de ruines antiques.



 Les deux grandes jarres de marbre (ou d'onyx) 
appartiennent à la période hellénistique.
 Ces énormes vases monolithes furent rapportés de Pergame
 durant le règne du sultan Murad III.





 La porte de bronze marquant l'entrée latérale dans le narthex au sud-ouest
, dite la « belle porte »  (Güzel Kapı), provient d'un temple grec, 
probablement de la ville de Tarsus.



 La Vierge et l'Enfant, entourés de Justinien et Constantin

L'extérieur de la basilique renferme aussi de nombreux trésors:








A l'extérieur, on trouve une fontaine (Şadirvan) pour les ablutions rituelles



Voila en quelques photos prises en juin 2015
cet endroit qui m'a beaucoup ému.





Merci de vos passages et
à tout soudain ! ! 








vendredi 12 juin 2015

Egypte : Karnak :Hiéroglyphes




Bonjour,


Aujourd'hui, je voulais vous montrer
de beaux hiéroglyphes
trouvés à Karnak
et plus précisément au
musée à ciel ouvert.

le pilier = soutien, force
 Ankh = la vie.



L'oisillon qui s'agite =" c'est le symbole du vizir,
le premier ministre !
s'agit-il d'une allusion au fait que ce grand personnage
ne cessait de
   protester et de réclamer
auprès de ses subordonnés,
afin que ses ordres fussent correctement exécutés?" 


J'avoue avoir tenté de trouver leur signification
mais................


D apres mon amie Cecile:
(la barre horizontale, le pot et le demi-soleil)
se traduisent par : NOUT, la déesse.





Celui ci représente l'abeille et le jonc (ni-sout-bit)
qui signifie "roi de haute et basse Egypte"
titre traditionnel des rois d'Egypte !

Merci Cécile ! !



Et ce premier timbre poste ! ! !
Le timbre poste est le nom du domaine.
Ces hiéroglyphes sont présents
sur la chapelle blanche de Sesostris Ier.



Le nom de ce domaine est :
"C'est Kheper-ka-Rê qui contemple les hauteurs"


Merci Eric et son superbe blog
sur les hieroglyphes !

Le visage de profil = tep
     Le visage de face = her
                  Les deux associés signifent :
" celui qui ordonne et celui qui prédomine"
 L'image même de l'autorité



Merci Francine pour toutes ces infos !


Et pour finir, ces signes semblant émaner d'extra terrestres ! ! !




Mais non, ce n'était que les empreintes
des chaussures de marche des touristes visitant Karnak ! ! !



Merci de vos passages et à très bientôt ,



Egypte : déesse Sekhmet



Bonjour


Connaissez vous cette déesse ?


Il s'agit de Sekhmet (la puissante) .
Elle est représentée par une femme à tête de lionne
portant le disque solaire ;
de sa bouche de lionne sortent les vents du désert.

Déesse guerrière personnifiant les ravages du soleil,
elle est l'instrument de la vengeance de Rê
contre l'insurrection des hommes.

Son corps brûlant et ses flèches incandescentes
détruisent les ennemis du roi.

Source: Wikipédia



Merci de vos passages et à très bientôt ,



Egypte : Karnak : portique




Bonjour,

Lors de ma visite au "musée en plein air" de Karnak,
j'ai pu admirer ce superbe portique ! !



Magnifiques scarabés ! !


Merci de vos passages et
à tout soudain  ! ! 



Egypte : Karnak : chapelle blanche de Sésostris 1er



article écrit en 2008




Bonjour,

Aujourd'hui, je vais vous parler de la chapelle blanche
de Sesostris 1er que j'ai pu admirer
lors de ma visite du musée à ciel ouvert du temple de Karnak.



Comme la chapelle rouge d'Hatchepsout,
cette chapelle servait de reposoir de barque.
La barque sacrée portant la statue divine
pouvait y être entreposée et vénérée.! ! !


C'est sur un des murs de cette chapelle
que j'ai pris en photo ce "timbre poste" ! !


"Le timbre poste est le nom du domaine.
Ces hiéroglyphes sont présents sur la chapelle blanche
de Sesostris Ier.
Le nom de ce domaine est :
"C'est Kheper-ka-Rê qui contemple les hauteurs"

Ces précieuses informations m'ont été données par Eric
dont je vous recommande son superbe site sur les hiéroglyphes.


Non loin de là, j'ai pu aussi admirer ce "banc" ! !


Merci de vos passages et à très bientôt ,





Egypte : Karnak : Chapelle rouge d'Hatchepsout


Bonjour,



Après vous avoir présenté la chapelle d'Aménophis II,
poursuivons notre visite dans le musée en plein air ! ! 



Aujourd'hui,
je vous parlerai de la chapelle rouge d'Hatchepsout
( reine-pharaon, le cinquième souverain
de la XVIIIe dynastie de l'Égypte antique.)
approx. de 1503 à 1482 avant J.C.

Fille de Aakhéperka Rê (Thoutmôsis Ier) et Ahmès
Demi-soeur de Aakhéperen Rê (Thoutmosis II)



Je vais vous laisser admirer la beauté de cet ensemble
et vous invite à consulter l'article d'Osirisnet.net
qui vous expliquera bien mieux que je ne saurais le faire
l'histoire de cette chapelle ! !



Hatshepsout a fait construire la Sèt-ib Imen,
"La Place du Cœur d’Amon" (la Chapelle Rouge)



La reine ou le roi Hatchepsout ! !




Belle barque solaire ! ! !


A l'arrière, vous pouvez voir le mur d'enceinte
du temple datant de la XXXème dynastie.






Merci de vos passages et à très bientôt ,







Egypte : Louxor : Temple de Karnak :Chapelle d'Aménophis II




Bonjour,


En cherchant à me documenter
sur le "musée en plein air" du temple de Karnak,
j'ai trouvé cette photo sur le site http://egypte.nikopol.free.fr/



Je n'ai pu résister à vous la montrer
surtout que suite à ma dernière visite,
j'avais pu photographier ceci:



Il s'agit de la chapelle d'Amenophis II
sitiée entre deux fausses obélisques tronquées en granit rose.



D'un vrai rose ! ! !



Merci de vos passages et à très bientôt ,




Egypte : Karnak : musée en plein air


Article écrit en 2008

Bonjour,



Lors de mon dernier séjour à Louxor,
j'ai, entre autre, été visiter
"le musée en plein air" du temple de Karnak.

Inauguré en 1987, il se situe sur la gauche
peu après l'entrée du temple.



Il est boudé par les touristes qui en ignorent la présence.

Et pourtant ce musée en plein-air,
dont l'entrée est payante , regorge de merveilles.

On y trouve de petits temples en albâtre,
des murs complets de hyéroglyphes
qui appartenaient au temple de Karnak,
mais dont le temps à eu raison.

On peut également voir les enceintes
qui entouraient le complexe de Karnak.
C'est une visite qui vaut vraiment le coup d'oeil,
et de plus, on n'est pas bousculé par
les hordes de touristes qui envahissent le temple
et ce à tout heure de la journée.

Source :http://etudiant.univ-mlv.fr/


Site faisant toujours l'objet de fouilles ! ! !



Un vrai puzzle ! ! !








Et au milieu de tout cela: un vrai havre de paix ! !



Très bientôt, je vous parlerai de
toutes les merveilles que cet endroit renferme !



Merci de vos passages et à très bientôt ,